JonOne. The Chronicles – Edition

accueil-livres

JonOne rentre aux Éditions du Griffon, Neuchâtel – Suisse

 

Créées par Marcel Joray (1910-1996) avec son épouse Yolanda en 1944, les Éditions du Griffon ont d’abord eu une vocation scientifique et universitaire. Rapidement, l’esprit curieux et novateur de Marcel Joray le pousse à embrasser la cause de l’art contemporain, avec une sensibilité appuyée à la sculpture.

Indépendance et anticonformisme seront ses maîtres-mots.

Aujourd’hui le Griffon représente un fond de plus de 40 monographies et ouvrages de référence internationale : Victor Vasarely, Yaacov Agam, Lourdes Castro, Naum Gabo, Gunther Gerzso, Marino Di Teana, Arthur-Luiz Piza, Antoine Pevsner, Nicolas Schöffer, Jesús-Rafael Soto, Zoltán Kemény… Et désormais, JonOne. Le franco-américain signe en 2016 l’adaptation anglophone de sa fameuse monographie « The Chronicles », aujourd’hui épuisée en France.

 


 

 

JonOne. The Chronicles - Cover

JonOne. The Chronicles

Éditions David Pluskwa – Art Contemporain

Textes par Théophile Pillault
Pyramyd éditions
ISBN 979-10-94-003-00-8
Année 2014
Pages 352
Prix 59 €

Tiré à 4 000 exemplaires.
Épuisé

À l’initiative de David Pluskwa, galeriste à Marseille, la première monographie bilingue de JonOne est enfin disponible en librairie. Cet ouvrage retrace la carrière de cet immense artiste.

John Perello, dit JonOne, est né à New York de parents originaires de Saint-Domingue. Enfant de Harlem, il grandit dans la 156e rue. Il fait ses premiers pas dans le graffiti en 1979 et réalise peu après ses premiers graffs sur les rames du métro. Il se démarque rapidement par un style abstrait en peignant et projetant de la peinture. Il débarque à Paris en 1987. Il continue à développer son style en privilégiant la couleur, l’improvisation et l’abstraction.

Cette monographie revient sur ce parcours hors du commun, illustré par des photos d’époque et par plus de 300 peintures réalisées lors de ces 30 dernières années.

Cet ouvrage rassemble les témoignages d’acteurs et spectateurs qui ont assisté à la fulgurante ascension de l’artiste: Agnès b., Magada Danysz, Willem Speerstra, Shoe, etc. Les textes de cet ouvrage sont rédigés par Théophile Pillault (journaliste chez Vice) avec la participation de Dominique Baqué, Magda Danysz, Tom Laurent, Jacqueline Rabouan Moussion.

De la rue aux cimaises, du tag à la peinture à l’huile, de New York à Paris, le King du graffiti américain aura conquis l’espace de la toile et, “entré en peinture”, s’inscrit aujourd’hui dans cette histoire de l’art qu’il espérait tant approcher, loin d’un american dream de pacotille, de conformisme et de dollars…

JonOne. The Chronicles - Sample 02

Mariant en une singulière symbiose l’expressionnisme abstrait, le graffiti, le color field et ses origines caribéennes, JonOne se fait passeur transculturel, toujours en mouvement, toujours à l’écart des formatages. Solitaire. En exil désiré et voulu. Et si la rage du crazy teenager s’est peut-être atténuée, reste indubitablement l’empathie pour les déshérités et un corps-à-corps énergique, vitaliste, avec la peinture. Comme une colère maîtrisée.

Des all-over flamboyants de couleurs flashy à l’hommage rendu à la beauté du noir et des ténèbres, via la répétition obsessionnelle et différentielle du Nom, du tag, nul doute que JonOne, le petit émigré de la République Dominicaine, exclu du système, humilié, ait enfin conquis son espace de liberté en inventant une peinture unique, entre jouissance dionysiaque et apaisement du zen.» (Dominique Baqué)

JonOne. The Chronicles - Sample 01

 

JonOne. The Chronicles - Cover

JonOne. The Chronicles – Edition a été modifié le : décembre 1, 2016:9:15 par John