Restons en contact !

L'Empire des Signatures - JonOne
15374
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-15374,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-16.6,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.1,vc_responsive
 

PERFORMANCE – L'EMPIRE DES SIGNATURES

« Art is a dirty job but somebody 's got to do it » Performance for the opening of the new exhibition of Jonone «L’empire des signatures» at Fondation Clément cc Rabouan Moussion #Jonone #BYNDR #staytuned #moretocome #Fondationclement #Performance #Contemporaryart #Rabouanmoussion #Caraibbean #Martinique 🎥 BYNDR

Publiée par Jonone sur Dimanche 12 novembre 2017

 

 

TEASER – L'EMPIRE DES SIGNATURES

L'EMPIRE DES SIGNATURESdu 10 novembre 2017 au 1er janvier 2018Fondation Clément – Le François, MartiniqueCommissaire d'exposition : Jaqueline RABOUAN – Galerie Rabouan Moussion🎥 : BYNDR

Publiée par Jonone sur Samedi 11 novembre 2017

 

John Perello, mieux connu sous le nom de JonOne, est l’un des précurseurs du streetart en France. Né à Harlem (New York) en 1963, de parents Dominicains, il vit à Paris depuis bientôt trente ans. Ce qui le caractérise : sa signature JONONE en all over, sur toute la surface de la toile. Très remarqué lors de l’exposition « Né dans la rue » à la Fondation Cartier (Paris, 2009), son travail plonge ses racines dans la peinture gestuelle de l’abstract painting américain et le vocabulaire pictural du tag. En résulte ce croisement singulier, qui se manifeste comme une signature tribale.

JonOne s’inscrit dans une pratique mature sans pour autant oublier ses origines : il se définit comme un peintre abstrait, qui utilise les codes graphiques de la rue. Mais lorsqu’on l’interroge sur ses liens avec Keith Haring et Jean-Michel Basquiat, il leur préfère aujourd’hui une filiation avec Raymond Hains, Jacques Villéglé, Christopher Wool ou Ben.

Cette exposition à la fondation Clément est le fruit d’un retour sur les terres caribéennes qui ont vu naître ses parents. Elle permettra un regard rétrospectif sur son travail, depuis les premières toiles de l’Hôpital éphémère jusqu’aux dernières oeuvres, en volume ou à l’huile, d’où se dessine l’aboutissement d’un parcours artistique plein de mouvement.

 

Alice Cazaux

Dates de l'exposition

Du 10 Novembre 2017 au 01 Janvier 2018

Date
Category
FONDATION CLÉMENT